Sélectionner une page

Assez rapidement dans la transformation numérique de votre business, qu’il s’agisse d’une activité 100% en ligne ou d’une activité traditionnelle qui veut développer son CA en utilisant internet, la question du paiement en ligne va se poser.

Bien sûr il est toujours possible de recevoir des chèques, de demander des transferts bancaires ou être payé en cash si votre activité vous met physiquement en contact avec vos clients. Mais internet est le royaume de l’instantané et dans bien des cas le paiement par carte de crédit en ligne sera la solution optimale aussi bien pour vous que pour vos clients.

 

Comment accepter des paiements par carte sur votre site internet ? Quelles options s’offrent à vous ?

 

Les banques

Le premier réflexe s’agissant de paiements est de se tourner vers sa banque. C’est une option à considérer avec grande prudence.

En effet dans la majorité des cas, les banques vont vous demander d’établir un contrat de vente à distance (VAD). Au risque de caricaturer attendez-vous à ce que ce soit compliqué, coûteux et hypothétique.

Compliqué parce que les banques n’ont pas la culture internet. Elles ne conçoivent pas qu’un système de paiement doit pouvoir être mis en place dans la journée sans connaissances informatique approfondies.

Hypothétique car il faudra convaincre votre cher conseiller qu’il daigne considérer votre demande. Autant vous dire que si commencez tout juste votre activité ou que vous vendez des produits exotiques, ce n’est pas gagné.

Coûteux car dans la majorité des cas vous devrez payer des frais de mise en service puis un abonnement mensuel, que vous fassiez des ventes ou non.

 

A mon avis une solution bancaire se justifie sur de gros volumes de ventes avec une activité bien établie mais ce n’est pas la bonne direction pour démarrer dans le numérique.

 

 

Les Prestataires en Solution de Paiement (PSP)

Un PSP gère pour vous la mécanique du paiement avec tout ce que ça comporte de contraintes en terme d’accès au réseau bancaire international et sécurité. On parle également de passerelle de paiement bien que ce ne soit pas exactement la même chose.

Sans entrer dans les détails, je dirais pour résumer qu’il y en a de deux sortes : Ceux qui s’adressent aux gros et ceux qui sont accessibles aux petits (nous).

Pour les gros, le marché français se répartit entre quelques leaders dont Worldline, Paybox, Ogone. Comme ce sont globalement les mêmes qui fournissent des solutions en marque blanche aux banques, ce que j’ai dit plus haut en terme de simplicité et coût s’applique également.

 

 

Les PSP pour TPE/PME

Paypal

Pour les petits, le paysage est beaucoup plus dynamique et attractif.

Nous avons d’abord l’acteur historique Paypal. Bonne solution, relativement facile à mettre en oeuvre et assez bien connue des clients. Autre avantage, le paiement uniquement à la commission, donc zéro vente = zéro coût, ce qui est appréciable lorsqu’on démarre son activité.

Au rang des inconvénients je citerais:

  1. La difficulté pour votre client de payer par carte de crédit sans compte Paypal. L’option existe mais elle est tellement bien dissimulée que la majorité des clients conclura qu’il faut créer un compte Paypal (c’est l’effet recherché je suppose) et vous perdrez ceux qui y sont réticents.
  2. L’impossibilité de payer depuis certains pays. Par exemple si vous avez des clients russes, ils auront beaucoup de difficultés à payer par ce moyen.
  3. Une solution technique qui commence à dater un peu. Les opérations simples ne posent pas de problème, mais des choses plus complexes comme la mise en place de paiement récurrents par API sont difficiles à réaliser.

 

Par chance, l’explosion du commerce sur internet attire de nombreux acteurs et la concurrence est féroce, tant sur les tarifs que la facilité de mise en oeuvre.

 

Stripe

Stripe est sûrement l’acteur le plus représentatif de cette nouvelle génération avec les avantages suivants:

  • Intégration “sans couture” avec le site (le client ne voit pas que c’est un système externe qui gère son paiement, il reste dans l’environnement de votre site)
  • Gestion des paiements récurrents
  • Intégration aisée avec les solutions d’ecommerce comme WooCommerce
  • Possibilité d’ajouter un paiement par simple bouton
  • Grande ouverture internationale

 

Utilisant personnellement cette solution, j’en suis devenu un fervent adepte, raison pour laquelle j’ai consacré une série de vidéo à cette solution dans laquelle je vous explique pas à pas comment la mettre en oeuvre.

 

Les alternatives à Stripe

Bien sûr Stripe n’est pas le seul acteur, et vous devez certainement passer un peu de temps à comparer les différentes solutions en fonction de vos besoins propres. Vous pouvez commencer par cette liste pour vos recherches.

Un reproche que l’on peut faire à Stripe est que pour l’instant l’interface n’est que partiellement traduite en français. J’ai proposé une traduction en français dans le cas d’une intégration avec WooCommerce mais cela peut néanmoins en rebuter certains.

Dans ce cas je vous propose de regarder PayPlug, une passerelle de paiement qui me semble être dans l’esprit Stripe avec l’avantage d’être 100% française. Je n’ai pas eu l’occasion de la tester personnellement donc je ne peux aller plus loin que de vous faire part d’un bon a priori.

 

Questions pour vous aider à orienter votre choix

Pour conclure quelques questions à vous poser avant d’opter pour une solution:

  • Est-ce qu’elle est techniquement compatible avec mon système, et en particulier avec ma solution d’ecommerce si j’en utilise une ?
  • Si je ne veux pas utiliser de système d’ecommerce, est-ce que je peux simplement intégrer un bouton “Payer” à mon site ?
  • Est-ce que mon client doit sortir de mon site pour payer ou est-ce que la solution est totalement intégrée et invisible pour le client ?
  • Quelle tarification? Frais de mise en oeuvre? Frais fixes ? Commissions sur transactions ?
  • Est-ce qu’elle supporte les paiements sur mobile ? (de plus en plus important)
  • Si je veux mettre en place un système de paiement récurrent (comme un abonnement), est-ce que la solution le supporte?
  • Si je fais du commerce international, est-ce que la solution de paiement restreint les paiements venant de certains pays?
  • Est-ce que je vais recevoir mon argent ? Est-ce que les forums sont remplis d’exemple de gens se plaignant que les paiement reçus ne sont pas transférés sur leur compte pour des raisons plus ou moins obscures?

 

Allez, à vous de jouer et n’hésitez pas à me faire vos retours d’expérience !

 

Il n’y a aucun commentaire.

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest